Comment devenir digital nomade : tout savoir en 3 minutes

You are currently viewing Comment devenir digital nomade : tout savoir en 3 minutes
Avantages et inconvénients d'être un digital nomade

Comment devenir digital nomade

Il y a ceux qui travaillent dur pour pouvoir prendre un long congé pour voyager, il y a ceux qui voyagent tout en travaillant librement. Ce sont les « digital nomad ». Ce statut est plus qu’un mode de travail, c’est un style de vie. Le « digital » correspond au monde du numérique et à la technologie, en l’occurrence l’utilisation de l’internet. Le « nomade », comme son nom l’indique, correspond à la notion de déplacement fréquent et régulier. On peut définir le digital nomade comme étant la personne qui travaille d’où il le souhaite. Ce concept est principalement rattaché au statut de freelance, mais depuis la pandémie, de nombreuses entreprises optent pour le télétravail. Toutefois, dans ce présent dossier, nous aborderons le digital nomade dans sa définition initiale.

Devenir digital nomade : les avantages et les inconvénients de ce statut

Ce mode de travail, ce style de vie présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Avoir une idée des avantages et des inconvénients de ce statut permet à l’intéressé de peser le pour et le contre.

Devenir digital nomade : quels sont les avantages ?

  • Ce mode de travail permet à l’intéressé de travailler sans contrainte géographique. Le digital nomade peut travailleur partout dans le monde ;
  • Flexibilité du mode de travail : il a la possibilité de choisir son horaire de travail, pas de subordination hiérarchique. Toutefois, il convient de souligner qu’à l’occasion de l’accomplissement de son travail, le digital nomade doit de référer aux commandes ou attentes de son client ;
  • Pouvoir développer sa créativité ;
  • Voyager et découvrir de nouvelle culture.

Devenir digital nomade : quels sont les inconvénients ?

Ce style de vie n’est pas sans inconvénients :

  • C’est un mode de travail dépendant d’un ordinateur et d’une bonne connexion ;
  • Le fréquent voyage peut être une source de solitude ;
  • Ce mode de travail requiert de la discipline. De ce fait, la mauvaise organisation de travail peut augmenter la masse du travail à faire ;
  • Le revenu du digital nomade dépend de la commande du client ;
  • Adaptation aux différentes cultures.

Devenir digital nomade : les préalables à savoir

Avant de se lancer dans l’aventure de freelance, il est important de connaître certains préalables. D’une part, il est important que l’intéressé sache le domaine d’activités pouvant être exercée en tant que digital nomade. D’autre part, mener le style de vie d’un digital nomade requiert certaines qualités.

Devenir digital nomade : les domaines d’activités

Rappelons-le, digital nomade est la combinaison de deux mots : digital et nomade. Une telle combinaison signifie que ce mode de travail est destiné à tout domaine d’activités en ligne. Ainsi, les métiers idéals sont :

  • La rédaction web : un métier consistant à la rédaction de contenus et de textes sur des thématiques. Ces derniers sont préalablement définis par le client. Ils seront publiés sur des différents supports numériques. Ce métier requiert une bonne capacité rédactionnelle.
  • Développeur web : il crée et conçoit des sites web et des applications. C’est un métier idéal pour les personnes titulaires d’un diplôme en informatique.
  • Le graphisme : ce métier consiste à la conception de supports visuels de communication. Ce domaine est subdivisé en deux branches : l’infographiste et le maquettisme.
  • Community manager correspond à la dynamisation et à l’animation de réseaux sociaux.
  • Le coaching en développement personnel en ligne.

Devenir digital nomade : les qualités requises

Outre toutes qualifications professionnelles, le métier de digital nomade requiert l’acquisition de certaines qualités.

  • Avoir une autodiscipline et avoir une bonne organisation est une qualité essentielle. En effet, le nomadisme digital est synonyme de liberté. Ainsi, pour pouvoir mener à bien son travail, il doit avoir une bonne organisation.
  • Capacité d’adaptation. Ce mode de travail requiert une grande capacité d’adaptation face aux différents événements pouvant échapper son contrôle.

Devenir digital nomade : les formalités à suivre

Le métier de digital nomade n’est pas épargné des formalités administratives relatives à l’immatriculation.

1re étape : choisir son statut juridique

Pour exercer une activité professionnelle non-salariée légalement, il faut passer par l’adoption d’une forme sociétaire. Pour le digital nomade, les statuts adéquats sont : l’autoentreprise, l’entreprise individuelle, l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée.

Il existe plusieurs statuts adaptés à l’activité de freelance. Néanmoins, les statuts les plus adéquats sont : l’entreprise individuelle et l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou autre société unipersonnelle telle que la SASU.

2e étape : la domiciliation

L’étape de la domiciliation en matière de nomadisme digital est paradoxale parce que ce métier est synonyme de mobilisme. Néanmoins, la domiciliation est essentielle pour pouvoir localiser le digital nomade. En effet, l’administration doit pouvoir localiser le digital nomade pour l’accomplissement des obligations.

Pour avoir une adresse stable, l’alternative idéale pour le digital nomade est le recours à une société de domiciliation. Cette dernière propose des services facilitant la réception du courrier du freelance. Entre autres, ces services sont : la mise à disposition d’une adresse, la gestion et la réexpédition des courriers.

3e étape : la demande d’immatriculation

Cette étape dépend du statut adopté par le digital nomade.

Dans le cas où, il a opté pour l’autoentreprise ou l’entreprise individuelle, il doit accomplir la déclaration d’activité sur le site officiel y afférent. Ce choix de requiert pas la rédaction de statut.

Dans le cas où pour l’exercice de son activité le digital nomade a choisi l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou autre forme de société unipersonnelle, il doit effectuer la demande d’immatriculation auprès du centre de formalité des entreprises territorialement compétent. Dans ce cas, il doit préalablement rédiger les statuts de la société, le dépôt du capital social, la publication d’un avis de constitution.

Pour conclure, de tout ce qui précède, on déduit que le nomadisme digital est un mode de travail offrant une grande liberté. Toutefois, il peut représenter certains inconvénients. Pour pouvoir accéder à ce statut, d’une part, le domaine d’activité peut requérir une certaine qualification professionnelle. D’autre part, le digital nomade n’est pas épargné des formalités administratives.

Leave a Reply